Chauffage : combinaison VMC + résistance

Pour chauffer la maison, on a installé une VMC double-flux Zehnder ComfoAir Q 350 avec une résistance intégrée (système de réchauffement de l’air pulsé située dans le groupe).

D’après notre étude thermique, basée sur les équipements prévus (matériel isolant, triple vitrage, volets roulants, expositions au soleil…), la puissance de chauffage à installer pour couvrir nos besoins a été estimé à : 3,3 kW pour -5º. Dont 1,6 kW par la ventilation + 1,7 kW en appoint (soit une batterie de chauffage de 2 kW, puissance de notre résistance).

On programme la température entre 19° (nuit) et 21° (jour).

Après un mois dans la maison (et des conditions météos variées : froid mais ensoleillé, doux mais gris etc.), on arrive à plusieurs constats :

  • Quand il fait soleil, la résistance ne se met pas en route ou s’arrête ☀️
  • Sinon, sans soleil ou de nuit, pour des températures autour de 10°, la résistance est efficace.
  • Pour des températures autour de 0°, le chauffage d’appoint, qui remplace actuellement le sèche-serviette, s’est mis en route quand on était dans les 19°.
  • La chaleur est répartie de manière égale dans toutes les pièces.
    On a essayé la nuit en fermant les portes des chambres et la porte à galandage qui sépare le coin nuit de la pièce de vie. On avait mis un thermomètre électronique dans une chambre et la température indiquée était la même que dans le salon (selon le thermostat de la VMC).
resistance 001
Quand la résistance est à 21,9° comme ici, elle ne chauffe pas (les instructions sont à 22,5°). Il fait 10° dehors et la journée a été globalement ensoleillée.
resistance 003
Le même jour mais le soir. La résistance indique 50°, c’est qu’elle chauffe. Elle envoie une vague de chaleur qui est diffusée doucement ensuite par la VMC. Les instructions sont toujours à 22,5°, et il fait 8° dehors.

Sèche-serviette…

On chauffe la salle de bain avec un chauffage électrique d’appoint (puissance 2 kW, mais on le branche max 800 watts), le matin et le soir, en attendant de recevoir le sèche-serviette (750 watts), qui n’est toujours pas installé ! L’électricien se fait vraiment attendre…

sdb 001
Chauffage d’appoint pour remplacer le sèche-serviette qui n’est pas encore installé.

Inertie

On a eu du mal à trouver nos réglages. On a été surpris par les changements de météo soudains, accentués par le peu d’inertie dans la maison. Je m’explique. Dans notre précédente habitation, on était en chauffage au sol (eau), il nous fallait bien une demi-journée pour arriver à la température souhaitée, l’inertie était très grande. La commande est désormais quasi immédiate.

On s’est aussi habitué à vivre avec une température de 24° (pas moins !). Il a fallu se faire à un bon 21° ! (La résistance n’ira pas facilement au-dessus, on a essayé pour le principe).

En faisant un petit sondage sur Instagram, je me rends compte que 24° c’est beaucoup trop. D’ailleurs, on a toujours trop froid chez les autres, et on nous a souvent dit et répété qu’il faisait vraiment trop chaud chez nous. Même moi je me suis retrouvée à ouvrir les fenêtres en plein hiver parce que j’avais trop chaud. (C’était lié au fait que le chauffage au sol prenait trop de temps pour se mettre à température et que le soleil avait eu le temps de percer…)

sondage insta 2
Question : à quelle température vous sentez-vous bien chez vous ?
sondage insta 1
Question : à quelle température vous sentez-vous bien chez vous ?

Alors, on a failli ne pas passer la RT 2012. Le technicien qui est venu faire le test ne voulait pas faire entrer la VMC + résistance comme source de chauffage principale. Et le chauffage d’appoint n’est pas légal (ce qui est normal, on imagine bien pourquoi). Il a accepté le sèche-serviette (bien que pas encore installé). Mais c’était juste… Déjà que le test d’étanchéité a déçu (y compris notre architecte) ahah.

Je voudrais remercier tout le monde pour vos commentaires et toutes vos questions. Ça m’a aidé à formuler cet article et à découvrir des projets similaires. J’espère que notre essai, qui n’a pas de caractère hautement scientifique, qui est simplement basé sur notre expérience, vous apportera des réponses.

Un commentaire sur “Chauffage : combinaison VMC + résistance

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s