Mur de clôture

On a fait faire un mur de clôture entièrement en parpaings côté voisin. Il fait une trentaine de mètres de long.
D’une part parce que la palissade en bois du voisin est une installation très précaire. On voulait aussi un peu plus d’intimité.
D’autre part, on veut pouvoir végétaliser notre mur. On a des boutures de framboisiers, de rosiers et autres qui se plairont avec une exposition nord-est. Le paysagiste a également prévu de poser des ganivelles et proposé une palette de plantations pour cette zone.
On a décidé de peindre le mur en noir, pour faire d’autant plus ressortir le vert de la végétation.

Au passage, le maçon a coulé les plots en béton pour la pose future de la terrasse.

Les travaux n’ont pas été de tout repos. Le passage de la pelle sur le terrain a retourné tout le jardin. Mais surtout, il a fallu faire passer tous les engins et les parpaings par le champ à vaches, encore bien trempé en avril. Le maçon a réussi à s’en débrouiller et a bien refait le terrraforming en repartant.

Pour couler les fondations du mur, il fallu sortir le bras de 30 mètres par dessus la maison de nos voisins, c’était très impressionnant.

Passage de la pelle par le champ du voisin, encore bien trempé
Livraison des parpaings en passant par le champs à vaches.
Le mur en parpaings fini !
Le mur avec la peinture noire
Les plots en béton pour la terrasse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s