Aménagement du jardin comestible / jardin punk

Notre paysagiste Edulis Paysage Comestible est passé cet automne pour faire les plantations d’arbres et de massifs. Le jardin est transformé 🤗

Il y avait déjà eu la réalisation d’un ponton sur la façade nord-est (en avril 2020), la pose des ganivelles sur le mur de clôture et l’implantation de haies de bois mort (été 2020) qui définissent bien les espaces.
On apprécie énormément le résultat de tout ce travail autour du jardin. Il n’y a plus qu’à attendre tranquillement que ça pousse.
Pour les plantations, l’idée était de concevoir un jardin comestible (tout doit se manger, d’où les fruitiers) qui demande peu d’entretien par la suite. On a des myrtilliers, groseilliers et des framboisiers, des poiriers, des pommiers, un prunier, un cornouiller et même des kiwis sur les ganivelles 🍐
Le paysagiste a aussi planté dans la zone du ponton, que des végétaux adaptés au sol humide : fougères, laîches, prêles d’hiver… 🌱
Il a utilisé un BRF écologique, riche, qui sent bon la forêt 🌳

Vue sur le jardin comestible, avec les ganivelles sur le mur de clôture et les haies de bois mort
Myrtilliers en automne

Le ponton

Notre chemin en bois qui longe la façade nord-est de la maison est une merveille.
Ça nous faisait rêver d’avoir un ponton qui traverse le jardin comme on peut voir dans les sites protégés.
Et notre paysagiste a eu l’idée de le matérialiser comme ça. Le rendu est sublime et j’adore ce coin de jardin 🌳🌳🌳
En plus il y a un ruisseau qui se forme en automne, c’est magique 🍁✨

Il n’est pas encore tout à fait fini, il manque une ou deux sections de chaque côté pour rejoindre notre allée et la terrasse quand elle sera faite.

Le ponton qui longe la façade nord-est de la maison, et les plantations pour zone humide
un prêle d’hiver dans la zone ponton

Les haies de bois mort

Les haies mortes joliment implantés dans le jardin 🙌🏻🌿
Les oiseaux (on a vu des geais, des rouges-gorges, des pinsons, des grives, des martins pêcheurs, des pouillots, des pics-épeiches, un épervier et une huppe fasciée) vont sûrement vite venir se percher sur les branches qui dépassent, ça va faire un joli spectacle.

Le principe de ces haies écologiques est de créer un abri naturel pour les oiseaux, insectes et végétaux.
On a utilisé du bois mort qui était sur notre terrain quand on l’a acheté. Il y a des souches magnifiques que le paysagiste a su bien mettre en avant 🙌🏻

Maintenant, il faut juste laisser faire la nature 🤗

Haie de bois mort avec le givre

Les ganivelles

15 mètres de ganivelles couvrent désormais la moitié du mur de clôture en parpaings sur la limite sud du jardin.

Cette partie de la clôture est très importante puisque notre regard se pose dessus depuis le canapé du salon et la chambre. On peut maintenant bien se projeter et imaginer la verdure coloniser les ganivelles en châtaignier.
Le mur nous donnait déjà plus d’intimité par rapport à nos voisins mais là ça va carrément être embellit 👏🏻🌿🌺
On a bien fait de le peindre en noir c’est vraiment comme on le pensait, il disparaît dans la nature.

Les ganivelles sont fixées sur le mur de clôture pour les plantes grimpantes.

Il reste à faire les jardinières une fois qu’on aura la terrasse et à finir les quelques aménagements restants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s